Accueil / Documents / Étude numérique et expérimentale d’électrofiltres industriels

Étude numérique et expérimentale d’électrofiltres industriels

Résumé :
L'objectif du présent travail réside dans l'étude des mécanismes physiques qui régissent la précipitation électrostatique par l'intermédiaire d'un banc d'essais expérimental et de campagnes de mesures sur un site industriel. Un modèle numérique original utilisant une approche de mécanique des fluides et aérosols est proposé et éprouvé avec les points expérimentaux dans trois types de géométries industrielles.

Ce travail de recherche est intégré dans le cadre des études générales du GRETh en matière d'encrassement particulaire en phase gazeuse. Il fait suite à de nombreux travaux sur l'encrassement des échangeurs de chaleur. De plus, cette étude, inscrite dans le cadre au projet Européen Joule sur l'encrassement des chambres à combustion et la filtration à haute température, a été menée en collaboration étroite avec le Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques (CETIAT). La forte implication du CETIAT dans le domaine de l'épuration de l'air a facilité l'obtention d'informations sur les géométries et les régimes de fonctionnements industriels fréquemment rencontrés.

Auteur(s)
TOCHON Patrice
Année
1997
Mots-clés
Electrofiltres industriels, précipitation électrostatique, mécanique des fluides
 

Le document complet est uniquement disponible pour les adhérents "ESSENTIEL" ou "PREMIUM" du GRETh!

♦ Si vous êtes adhérent il est nécessaire de vous identifiez en cliquant ici.
♦ Si vous n'êtes pas adhérent, vous pouvez consulter l'offre proposée par le GRETh en cliquant ici ainsi que les conditions d'adhésion en cliquant ici.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.