Accueil / Documents / Étude expérimentale et modélisation du phénomène de givrage dans les échangeurs de chaleur

Étude expérimentale et modélisation du phénomène de givrage dans les échangeurs de chaleur

Résumé :
Le terme générique de givre est relatif au phénomène de la condensation d'un constituant en phase vapeur sous la forme solide correspondante. La phase gazeuse peut être indifféremment constituée de la vapeur seule ou bien d'un mélange de la vapeur et d'un autre gaz incondensable. Ce terme est le plus souvent utilisé dans le cas de la condensation de la vapeur d'eau contenue dans l'air humide.

On se propose d'étudier dans ce travail les mécanismes de la formation du givre. L'analyse des transferts de chaleur et de masse à l'intérieur du dépôt de givre conduit à proposer un modèle complet de croissance et de densification de la couche de givre. Les résultats expérimentaux obtenus lors de cette étude, ainsi que d'autres données de la littérature permettent d'ajuster et de valider le modèle développé.

Auteur(s)
LEGALL Ronan
Année
1994
Mots-clés
Givrage, condensation
 

Le document complet est uniquement disponible pour les adhérents "ESSENTIEL" ou "PREMIUM" du GRETh!

♦ Si vous êtes adhérent il est nécessaire de vous identifiez en cliquant ici.
♦ Si vous n'êtes pas adhérent, vous pouvez consulter l'offre proposée par le GRETh en cliquant ici ainsi que les conditions d'adhésion en cliquant ici.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.