Accueil / Documents / Étude expérimentale et numérique de l’encrassement particulaire des échangeurs de chaleur à plaques en phase liquide : influence de la vitesse d’écoulement

Étude expérimentale et numérique de l’encrassement particulaire des échangeurs de chaleur à plaques en phase liquide : influence de la vitesse d’écoulement

Résumé :
Dans le travail présenté ici et du fait de la complexité des mécanismes mis en jeu, l'étude se limitera à l'encrassement par dépôt de particules dans les échangeurs à plaques. La structure de l'écoulement dans ce type de géométrie étant très complexe, il est nécessaire en premier lieu d'étudier l'évolution des performances thermohydrauliques en fonction des paramètres opératoires et géométriques.

Une étude bibliographique caractérisant l'hydrodynamique et la thermique dans les échangeurs à plaques est donc présentée dans le chapitre 1. Dans le chapitre 2, une description détaillée du mécanisme d'encrassement particulaire, des principaux modèles existants, ainsi que des paramètres influençant l'amplitude du phénomène est présentée. Cette étude met en particulier en évidence l'influence significative de la vitesse d'écoulement au sein du canal.

Auteur(s)
BIGOIN Gaëtan
Année
2000
Mots-clés
Encrassement, échangeurs de chaleur à plaques en phase liquide, vitesse d'écoulement
 

Le document complet est uniquement disponible pour les adhérents "ESSENTIEL" ou "PREMIUM" du GRETh!

♦ Si vous êtes adhérent il est nécessaire de vous identifiez en cliquant ici.
♦ Si vous n'êtes pas adhérent, vous pouvez consulter l'offre proposée par le GRETh en cliquant ici ainsi que les conditions d'adhésion en cliquant ici.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.