Accueil / Documents / Étude expérimentale de l’encrassement particulaire en phase gazeuse sur les tubes des échangeurs de chaleur

Étude expérimentale de l’encrassement particulaire en phase gazeuse sur les tubes des échangeurs de chaleur

Résumé :
Une étude expérimentale de l'encrassement particulaire sur la paroi des tubes d'un échangeur thermique a été effectuée en réalisant le dépôt d'encrassement à l'aide de particules de sulfate de sodium de taille uniforme. Un dispositif expérimental équipé d'un générateur de particules a été utilisé pour examiner le comportement du dépôt pour différentes conditions expérimentales. Deux études ont été réalisées. La première concerne le dépôt sur la paroi d'un tube unique.

L'effet de différents paramètres (taille de particules, vitesse et température du fluide) sur la cinétique de dépôt a été analysé. Au cours de la seconde, le comportement du dépôt dans un faisceau de tubes à ailettes a été étudié. La forme du dépôt observée est l'image des conditions locales de l'écoulement autour des tubes du faisceau. La résistance d'encrassement est plus importante pour les petites particules et lorsque le débit de gaz est plus faible.

Auteur(s)
CHANDRASA
Année
1994
Mots-clés
Encrassement, tubes
 

Le document complet est uniquement disponible pour les adhérents "ESSENTIEL" ou "PREMIUM" du GRETh!

♦ Si vous êtes adhérent il est nécessaire de vous identifiez en cliquant ici.
♦ Si vous n'êtes pas adhérent, vous pouvez consulter l'offre proposée par le GRETh en cliquant ici ainsi que les conditions d'adhésion en cliquant ici.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.