Accueil / Documents / Étude de la condensation de composés organiques volatils en présence d’un gaz d’inertage

Étude de la condensation de composés organiques volatils en présence d’un gaz d’inertage

Résumé :
Le procédé auquel nous nous intéressons dans cette étude est la condensation. Le marché du traitement par condensation concerne de préférence les solvants difficilement incinérables, à savoir les composés chlorés dont l'incinération génère de l'acide chlorhydrique, ou les composés halogénés, les fluorés en particulier.

La condensation consiste à amener les gaz pollués à une température telle que la pression partielle des COV soit égale à leur pression de saturation. Dans ces conditions, il y a condensation partielle des COV qui sont récupérés sous forme liquide. La concentration dictée par les normes en vigueur détermine la température de condensation. Les normes de rejets préconisant des concentrations faibles, de 150 mg/m3 pour le cas général, à 20 mg/m3 pour les composés les plus nocifs répertoriés en annexe, les températures de travail sont en général très basses : de -40 à -100'C. Il existe deux types de condensation : par voie directe et par voie indirecte. Dans le cas de la condensation directe, la phase gazeuse est refroidie et la vapeur de COV condensée lors du contact dans une colonne à garnissage avec le fluide de refroidissement. Souvent ce fluide est l'eau ou les composants liquéfiés du mélange de gaz à traiter" Ce procédé est limité dans un domaine de températures où les fluides en contact, en particulier le fluide de refroidissement, restent liquides.

Auteur(s)
AT KHEN Nora
Année
1999
Mots-clés
Condensation, composés organiques volatils, gaz d'inertage
 

Le document complet est uniquement disponible pour les adhérents "ESSENTIEL" ou "PREMIUM" du GRETh!

♦ Si vous êtes adhérent il est nécessaire de vous identifiez en cliquant ici.
♦ Si vous n'êtes pas adhérent, vous pouvez consulter l'offre proposée par le GRETh en cliquant ici ainsi que les conditions d'adhésion en cliquant ici.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.