Accueil / Documents / Ébullition dans les échangeurs à plaques et ailettes – Application : bouilleurs Core-Kettle – Etat de l’art –

Ébullition dans les échangeurs à plaques et ailettes – Application : bouilleurs Core-Kettle – Etat de l’art –

Résumé :
Cette note présente un état de l’art sur l’ébullition en convection forcée dans les échangeurs à plaques et ailettes. L’application visée est celle des évaporateurs compacts noyés de type Core-Kettle qui utilisent de plus en plus des hydrocarbures.

La présente étude bibliographique s’articule en deux parties. Tout d’abord, les phénomènes d’ébullition dans un canal vertical simple chauffé sont détaillés, afin d’en appréhender toutes les difficultés. Les principales méthodes prédictives disponibles pour évaluer les pertes de pression et le coefficient d’échange dans les canaux larges sont ensuite présentées. Les modifications pour adapter ces corrélations à l’ébullition dans des géométries plus compliquées (espaces confinés et mini-canaux de section circulaire ou non) sont à chaque fois signalées. Cette étape est nécessaire à une meilleure compréhension de l’influence du confinement sur les transferts thermiques et elle est d’autant plus pertinente que les échangeurs compacts forment des passages étroits non circulaires et complexes. La seconde partie de cette note est alors consacrée à la présentation critique des études sur les échangeurs à plaques et ailettes à proprement parler.

Auteur(s)
DESRATS Claire, MERCIER Pierre
Année
2004
 

Le document complet est uniquement disponible pour les adhérents "PREMIUM" du GRETh!

♦ Si vous êtes adhérent "PREMIUM" il est nécessaire de vous identifiez en cliquant ici.
♦ Si vous n'êtes pas adhérent "PREMIUM", vous pouvez consulter l'offre proposée par le GRETh en cliquant ici ainsi que les conditions d'adhésion en cliquant ici.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.