Accueil / Documents / Caractérisation d’écoulements Gaz-Liquide avec et sans changement de phase par détection optique et traçage e vue du diagnostic d’échangeurs de chaleur

Caractérisation d’écoulements Gaz-Liquide avec et sans changement de phase par détection optique et traçage e vue du diagnostic d’échangeurs de chaleur

Résumé :
L'objectif de cette étude est d'établir une méthode de diagnostic par traçage des écoulements diphasiques, dans le prolongement des travaux d'Albaric (2002). Ceux-ci sont générés dans un tube cylindrique afin de limiter la problématique liée aux structures d'écoulements. Pour ce faire, nous avons mis au point un système de détection optique du traceur au niveau de la phase liquide. Ce capteur est sensible aux interfaces gaz-liquide ainsi qu'au traceur injecté. Cela nous a permis la caractérisation des écoulements diphasiques et le calcul du taux de vide par analyse de l'information associée aux interfaces.

Le suivi du traçage de la phase liquide et le radio-traçage (81mKr) de la phase gazeuse ont également permis le calcul du taux de vide et des vitesses réelles des phases. De plus, nous avons mis en évidence la variation de la dispersion axiale en fonction des structures d'écoulements, pour un tube placé horizontalement ou verticalement. Les essais avec évaporation ont permis la validation de la méthode concernant le traçage de la phase liquide.

Auteur(s)
ORIOL Jean
Année
2006
Mots-clés
Ecoulements diphasiques, traceur, taux de vide, dispersion axiale, évaporation, structure d'écoulements, capteur optique
 

Le document complet est uniquement disponible pour les adhérents "ESSENTIEL" ou "PREMIUM" du GRETh!

♦ Si vous êtes adhérent il est nécessaire de vous identifiez en cliquant ici.
♦ Si vous n'êtes pas adhérent, vous pouvez consulter l'offre proposée par le GRETh en cliquant ici ainsi que les conditions d'adhésion en cliquant ici.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.