Accueil / Les actualités du GRETh / Bonne année 2001 – Éditorial

Bonne année 2001 – Éditorial

Le GRETh vous présente ses Meilleurs Vœux pour l'année 2001.

Éditorial

Je suis heureux de vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année au cours de laquelle nous aurons à nouveau d’importants défis à relever pour permettre au GRETh de jouer pleinement son rôle d’acteur de la recherche et de l’innovation dans la thermique industrielle.

L’année écoulée a été riche en évolutions et les perspectives sont favorables.

A l’intérieur du GRETh, nous avons adopté une démarche volontariste pour adapter notre potentiel humain et nos moyens techniques. De nouvelles compétences sont venues renforcer l’équipe en place, dans un mouvement qui doit se poursuivre en 2001. Des investissements significatifs ont été engagés avec l’aide des financeurs, le CEA bien sûr mais aussi la Région, l’Ademe, EDF, le club d’industriels, l’Europe. Ils ont concerné la plate-forme d’essai ESTHER ainsi que les infrastructures. Ils se poursuivront en 2001 avec la plate-forme logicielle et la plate-forme expérimentale de recherche D4, dans le cadre d’une certification ISO 9000 en cours d’année.

La diffusion de nos connaissances gardera une place privilégiée avec le renouvellement du manuel technique et le développement de notre site www.greth.org.

A l’extérieur du GRETh, les changements sont nombreux et profonds.

Le CEA évolue. Il s’est restructuré en 2000 autour de quatre pôles. Le GRETh a changé de Direction et a rejoint la Direction de la Recherche et de la Technologie nouvellement créée, dont le Centre de Grenoble est la figure de proue avec notre glorieux aîné LETI. Cela doit concourir à une meilleure connexion du GRETh avec les équipes CEA en charge du développement des nouvelles technologies, qu’elles concernent l’énergie ou le numérique, pôles régionaux d’excellence, ce qui ne peut que favoriser la qualité de nos réponses aux demandes des industriels.

La région développe un projet ambitieux de fédération des compétences dans le domaine de l’énergie. Le GRETh, au carrefour de la recherche et de l’industrie, s’emploiera à accompagner cette volonté en développant les partenariats nécessaires.

Le programme national en faveur de l’efficacité énergétique mené par l’ADEME, avec sa déclinaison régionale, donne des opportunités au GRETh. Nous chercherons donc en 2001 à concrétiser les propositions 2000 pour conduire des recherches utiles dans cette thématique, au profit des industriels.

Enfin, la croissance retrouvée s’est traduite par de nombreuses sollicitations de nos adhérents industriels, pour un soutien dans le cadre de l’adhésion comme pour des prestations ou des participations à des programmes co-financés ambitieux. En outre, de nombreux industriels sont venus rejoindre notre Association. L’ambition première pour 2001 sera d’abord de consolider notre relation avec les partenaires actuels ensuite de rechercher les financements nécessaires pour répondre aux demandes de plus en plus nombreuses d’intégrer notre club, notamment de la part de partenaires européens. Cela s’effectuera dans le cadre du GRETh-CRT (Centre de Ressources Technologiques), en soulignant l’obtention fin 2000 de la reconduction du label pour trois ans.

Bâti sur un bilan favorable, notre programme 2001 est tourné vers la satisfaction de nos partenaires industriels et institutionnels. Notre challenge 2001 consiste donc à fédérer les énergies et volontés pour le tenir. Toute l’équipe du GRETh s’engage résolument dans cette voie.

À propos de / du GRETh

GRETh
Le GRETh, fédère un collectif d'industriels dont l'activité est la fabrication d’échangeurs et d’équipements thermiques, les études d’ingénieries d’installations thermiques pour l’industrie et le bâtiment ainsi que l’exploitation de sites de production et de conversion d’énergie.